LA CRUAUTÉ DES CAGES
Une nouvelle enquête en caméra cachée de Mercy For Animals Canada filmée au Québec dans une ferme industrielle d'élevage de veaux révèle des petits veaux confinés dans des cages à peine plus grandes que leur propre corps, frappés à coups de poing, jetés à terre par les travailleurs, et laissés souffrants sans soins vétérinaires.
CE QUE L'ENQUÊTE A EXPOSÉ:
des petits veaux confinés dans des cages ou enchaînés toute leur vie
des travailleurs donnant des coups de pied et de poing, et torturant les animaux
des animaux malades et blessés laissés souffrants sans soins vétérinaires appropriés
<
>
CRITIQUES DES CAGES
<
«Cette vidéo montre clairement la preuve délibérée d'abus institutionnalisés envers les animaux dans l'industrie du veau au Canada. [La vidéo] montre des veaux emprisonnés dans des stalles étroites [sur un plancher] en lattes. Beaucoup d'animaux sont enchaînés si étroitement qu'ils peuvent à peine bouger ou ne peuvent exécuter que quelques brefs mouvements, qu'ils refont répétitivement.»
John Sorenson, PhD
«Aucun animal ne devrait être aussi limité physiquement dans ses mouvements. Le veau ne peut se tenir debout ou se coucher que dans un seul endroit. Il ne peut pas se retourner, se lécher le dos, ou s'allonger. La chaîne autour de son cou garantit qu'il ne peut pas se coucher à plat (quelque chose que les veaux font naturellement). Il n'est donc pas surprenant que les stéréotypies soient communes.»
Mary Richardson, DVM
«Les vaches sont des êtres sensibles très intelligents, et il est clair que les veaux [montrés] dans cette vidéo sont en souffrance. Une crainte profonde et de la douleur peuvent être vues dans leurs yeux et dans leur comportement. Les veaux sont tout aussi sensibles que les chiens - nous ne tolérerions jamais que de tels abus soient infligés sur un chien.»
Marc Bekoff, PhD
«Les cages à veau sont l'incarnation d'un système de logement inadéquat pour les animaux, et il est presque choquant de voir qu'elles sont encore utilisées... Des études ont montré que les veaux attachés dans des stalles ont des réactions physiologiques au stress plus fortes que ceux qui sont élevés par groupes ou par paires.»
Sara Shields, PhD
«Dans toute mon expérience, c'est le système le pire et le plus cruel que j'ai jamais vu, dans tous les sens, [que ce soit en termes de] logement, santé et de pratiques d'élevage. Le système vu sur la vidéo est maintenant illégal en Europe, tant en ce qui concerne le logement individuel que le refus à l'accès à de l'alimentation solide contenant des fibres digestibles suffisantes.»
John Webster, PhD
«Psychologiquement, l'isolement et la restriction des déplacements [des cages à veau] empêchent les veaux de satisfaire leur besoin de téter leur mère, entravent les interactions sociales avec leur mère et avec d'autres veaux, limitent fortement la stimulation mentale et les comportements d'investigation, et interdisent toutes sortes de jeux.»
Debi Zimmermann, DVM
«Les stalles à veaux...nous devons nous en débarrasser, purement et simplement.»
Temple Grandin, PhD
>
  
NATURE vs FERMES INDUSTRIELLES
<

NATURE

Les vaches et leurs veaux partagent des liens solides dès la naissance. Dans la nature, les mères et leurs petits restent ensemble au pâturage même lorsque les veaux sont devenus adultes, et ils deviennent souvent des amis pour la vie.

FERMES INDUSTRIELLES

Dans les fermes laitières, les veaux nouveau-nés sont arrachés de leur mère peu après la naissance. Parce qu'ils ne produiront jamais de lait, les mâles sont souvent vendus pour la production de veau. Ils passeront leurs courtes, misérables vies, isolés, confinés dans de petites cages en bois.

NATURE

Tout comme les bébés humains, les veaux nouveau-nés ont un fort désir naturel de téter. Si on leur en donnait la possibilité, ces petits veaux téteraient leur mère jusqu'à dix fois par jour. Les veaux à qui l'on permet de téter leur mère grandissent bien et deviennent plus forts, en meilleure santé et plus actifs que ceux qui ne peuvent le faire.

FERMES INDUSTRIELLES

Dans les élevages industriels, les veaux ne sont jamais autorisés à téter leur mère. Ils sont nourris avec un substitut de lait artificiel fournit dans un seau, ce qui entrave leur instinct à téter. Cette frustration chronique conduit à des comportements anormaux ou névrotiques tels que la mastication à vide et les mouvements répétitifs de la tête.

NATURE

Les veaux élevés dans un environnement naturel aiment galoper, sauter et jouer avec d'autres veaux. Ces animaux sociaux et intelligents développent des amitiés profondes et qui durent toute la vie avec d'autres vaches et même d'autres animaux - y compris les humains.

FERMES INDUSTRIELLES

Dans les élevages industriels, les veaux sont confinés dans des cages en bois à peine plus grandes que leur corps. Ces animaux joueurs peuvent jamais sentir l'herbe sous leurs pattes ou le soleil sur leur dos. Ils sont privés de liens avec leur famille et leurs amis, et ne peuvent jamais se sentir en sécurité ou aimés.
>
22033 - 131 BLOOR ST. W.   |   TORONTO, ONTARIO M5S 1R1   |   1‑888‑875‑6170   |   INFO@MERCYFORANIMALS.CA